Êtes-vous certains de vos mots de passe ?

Aujourd’hui, les mots de passe sont partout et protègent notre vie privée sur Internet. C’est pourquoi il est important de bien les construire.

Nous vous proposons quelques astuces :

Les mots de passe à éviter

Tous les ans, des études sont menées par différents organismes sur les mots de passe les plus utilisés et donc à éviter. Voici les résultats de cette étude :

  • 123456
  • COUCOU
  • 123321
  • 01011987(DATE DE NAISSANCE)
  • 0605040302 (NUMÉRO DE TÉLÉPHONE)
  • AZERTY
  • AZERTYUIOP
  • MOTDEPASSE
  • CHOUCHOU
  • JETAIME
  • 159753
  • MAISON
  • AQWZSX
  • 123123123
  • MOIMOI
  • 987654321
  • 789456
  • AQWZSXEDC
  • MONAMOUR
  • ILOVEYOU

Si votre mot de passe apparait dans cette liste il faut IMMÉDIATEMENT le changer car il est très facile à deviner… mais par quel mot de passe remplacer celui qui n’offre pas les garanties suffisantes ?

Quelques règles de bases à connaître sur les mots de passe

Pas de mot de passe unique

Beaucoup d’internautes choisissent un mot de passe unique pour tous les sites demandant un accès sécurisé. Si la méthode facilite grandement les efforts de mémorisation, il est évident que le jour où un pirate détecte ledit mot de passe, il peut pirater l’ensemble de vos comptes.

Une vraie bombe à retardement.

Aussi pensez à opter pour une stratégie simple : à chaque site son mot de passe.

Changer souvent son mot de passe

Un mot de passe se change fréquemment, idéalement tous les 3 à 6 mois. Prenez l’habitude, en vous calquant sur cette périodicité, de changer vos mots de passe sur l’ensemble de vos comptes.

Comment construire LE bon mot de passe ?

Le dictionnaire : votre pire ennemi !

Pour construire un mot de passe solide, c’est à dire difficilement crackable par les pirates : oubliez le dictionnaire ! En effet, les robots qui vont tenter de pirater votre compte vont commencer par utiliser les différents dictionnaires existants pour accéder à vos informations protégées.  Choisir un mot du dictionnaire pour votre mot de passe est une très mauvaise idée.

La longueur du mot de passe

Il y a quelques années encore un mot de passe de 6 ou 8 caractères pouvait offrir une sécurité suffisante. Cependant la capacité de calcul des ordinateurs des pirates ayant grandement évoluée, un tel mot de passe aujourd’hui peut être très facilement hacké.

Aussi, le standard se situe désormais à au moins 12 caractères.

Les secrets du bon mot de passe

Un mot de passe sécurisé contient des majuscules, des minuscules, des chiffres, des lettres et des caractères spéciaux.

A l’aide de cet outil https://password.kaspersky.com/fr/  découvrez en combien de temps votre mot de passe peut être cracké.

Ensemble, construisons un bon mot de passe :

  • Mot de passe initialement choisi : noumea
    Il peut être cracké en 4 minutes !
  • Mot de passe dans sa deuxième version : Noumea
    Il peut être cracké en 7 minutes !
  • Mot de passe dans sa troisième version : Nouméa
    Il peut être cracké en 3 heures !
  • Mot de passe dans sa quatrième version : NoUméA
    Il peut être cracké en 5 heures !
  • Mot de passe dans sa cinquième version : NoUméA98800
    Il peut être cracké en 33 années !
  • Mot de passe dans sa sixième version : #NoUméA98800#
    Il peut être cracké en 33 siècles !

Avec quelques aménagements, vous pouvez donc grandement augmenter la sécurité de vos mots de passe et vous assurer la plus grande sécurité possible.

Si vous êtes en manque d’inspiration pour le choix de votre nouveau mot de passe et que vous avez peur de ne pas le mémoriser, nous vous proposons une méthode simple et efficace. Des études montrent qu’il est très facile de mémoriser un extrait d’un poème ou d’une chanson. Prenons par exemple un vers de la fable de Lafontaine “Le Corbeau et le Renard” :

“ Maître Corbeau sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.”

Comme cette phrase est “connue”, essayons de ne retenir que la première lettre de chacun des mots. Cela donne :  mcsuaptesbuf

Ce simple petit exercice offre un mot de passe qui a une solidité de 4 siècles. Comme tout bon mot de passe, nous allons ajouter une majuscule, des chiffres (en l’espèce le code postal de Nouméa) et l’entourer de caractères spéciaux.

Par exemple : #Mcsuaptesbuf98800#

Il faudra approximativement 10 000 siècles à un robot pour “casser” ce mot de passe.

Ce n’est donc pas compliqué de construire des mots de passe solides… mais comment les mémoriser ?

Centraliser ses mots de passe

Si vous stockez vos mots de passe dans votre téléphone, dans un fichier informatique (Excel, document texte) ou dans un petit carnet : votre sécurité informatique est compromise.

Pour être certain de conserver vos mots de passe en sécurité il ne faut jamais les écrire ou les stocker dans un fichier : il faut les mémoriser.

Nous vous recommandons d’éviter le stockage des mots de passe par votre navigateur internet : dans la grande majorité des cas, ce mot de passe est stocké “en clair” et peut être piratable facilement.

Nous préférons l’utilisation de solutions de stockage de mot de passe comme par exemple https://www.lastpass.com/fr . Cet outil totalement gratuit va s’installer sur votre navigateur internet et prendre en charge toute la gestion de vos mots de passe. Si vous êtes soucieux de votre sécurité informatique et internet l’utilisation de Last Pass est incontournable.

Vous l’aurez donc compris, il ne faut pas lésiner avec la sécurité de vos mots de passe et sans attendre mettre en oeuvre une vraie politique et gestion de ces derniers. Nous vous donnons rendez-vous très bientôt sur notre blog pour d’autres conseils !